Maman nature 974

Les Enfants avec Maman Nature 974

Devenir parents change beaucoup de choses dans nos vies, et une volonté nous anime tous : "offrir le meilleur à nos enfants"....

Il y a des choix qui sont naturels, d'autres moins, les questions sont multiples !

Je souhaite vous faire découvrir l'allaitement au naturel, des activités simples à faire, le retour à la nature partagé avec eux. 

(NB : Je vous réserverai une surprise en vous offrant un fichier PDF sur la phase de la diversification alimentaire avec des recettes testées et approuvées ) ! 

Notre expérience des couches lavables

07/11/2018

Notre expérience des couches lavables

Ahlala tu vas me dire pourquoi les couches lavables ? tu m'imagines en pleine lessive à la main ? si je te dis que c'est un choix écologique mais aussi économique et qu'au quotidien c'est plus facile que cela en à l'air?....

A la naissance de mon fils qui a 6 ans aujourd'hui, ou plutôt vers ses 2 mois, je me suis lancée dans l'aventure des couches lavables.... il m'a fallu convaincre mon mari puis la nounou afin que tous se familiarise et les utilise. Hop, c'est gagner et nous voilà lancés !

 

Laquelle choisir ? TE1, TE2, couche classique et culotte de protection.... que de choix ! j'ai opter pour la couche TE1 (TOUT EN UN à Poche), facile à préparer et surtout à mettre et à enlever ! pas de manipulation superflu pour tous ! du moins, pour les autres ;-)  5mon job étais de préparer les couches d'avance et elles prêtent à être mises ! )

 

La couche se présente en 2 parties, une partie imperméable et une partie aborbante. Je réglais les boutons pressions vers le haut pour adapter la couche à la taille du moment. Je mettais l'une dans l'autre aprés lavage et séchage et je les empilais sur l'étagère de la salle de bain !

 

Au moment du change, 2 étapes :

- mettre le voile de protection  dans la couche . Ce voile qui s'achète en rouleau (genre 1000 voiles entre 6 et 10 euros),  permet de recueillir les selles et de les jeter directement au toilette car biodégradable.

- mettre la couche  sur notre petit bout d'chou en réglant par les boutons pression au niveau du ventre. Et le voilà avec sa couche pour 3 à 4 heures !

 

L'insert qui est la partie absorbante a une capacité d'absorption variable selon sa matière, et son nombre d'épaisseurs. Il peut être en microfibre, en coton, en bambou, ou encore en chanvre. Certains sont plus adaptés pour les longues siestes ou la nuit. Ou même on peut varier cette capacité avec des doublures ou des boosters qui permettent ainsi de tenir une nuit entière (quand bébé fait ses nuits ;-) ça c'est autre chose ...).  Alors moi mes inserts préférés sont ceux en bambou, avec une superbe capacité pour absorber et une épaisseur moindre !

 

Au moment d'enlever la couche sale, il nous suffisait d'enlever le voile de protection qui allais aux toilettes si il y avait des selles, ou alors à la poubelle (ou le composte si vous en avez un). Puis la couche sale est mise dans une poubelle fermée dédiée à cela ! je mettais dans le fond une lingette lavable imbibée d'huile essentielle d'arbre à thé pour capter les mauvaises odeurs et pour son pouvoir antiseptique.  Le stockage des couches sales se fait selon votre stock de couche disponible mais ne pas dépasser les 4 jours de stockage.

 

Chez nous, dès lors que je faisais une machine de vêtement à 40 ° ou 60° (hors mon linge noir ou blanc), les couches de mon petit ( ou ma petite ensuite ) allaient à la machine :

- un petit cycle de rincage avec uniquement les couches

- le reste des vêtements rajoutés ensuite ! et voilà !

Il faut néanmoins privilégier une lessive écologique ou adaptée, ne pas utilises les noix de lavages,et pas d'assouplissant ! J'optais donc pour ma lessive fais maison en général (savon d'alep ou savon de marseille), et quelques gouttes d'HE arbre à thé  dans le bac d'assouplissant pour la désinfection.

 

Je privilégiais le séchage à l'air libre, parfois le sèche linge UNIQUEMENT pour les inserts car la température est trop élevé et pouvait abîmer le PUL (matière de la partie imperméable ). Et aprés le séchage il me suffisait de préparer les couches et de les mettre à disposition sur l'étagère de la salle de bain ;-)

 

Ah oui, j'oubliais , en sortie ou chez la nounou, il y avait un sac imperméable pouvant contenir les couches sales !

 

Les points positifs de notre expérience :

- économie

- pas de rougeur aux fesses de bébé

- écologiques

- sain

- réutilisable pour un deuxième bébé

-utilisation nocturne pour notre poupounette même actuellement à ses 3 ans (propre de jour mais pas encore la nuit)

 

Les points négatifs :

- utilisation la nuit limitée pour notre premier enfant, car un gros pissouilleur ++++

- couche évolutive jusqu'à 14 kg environ, mais notre premier étais un bébé costaud avec de trés trés bonnes cuisses dodues, à ses 12 kg, les couches étaient trop serrées pour lui ( à contrario, notre petite puce de 14kg500 à 3 ans, les utilise toujours )

 

 

Si jamais on se décide pour l'aventure d'un troisième petit bout d'chou, les couches lavables seront aussi au rendez vous !

 

Découvrez sur www.gazoui.re des couches lavables cousues à la Réunion, en tissu oekotex 100

 

 

 

Maman Nature 974

 

Se laver Bio et Naturel